Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

20 Years Ago Today...

November 20, 2020, 8:22 PM ET [197 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

Back in 1995, the Canadiens were going nowhere at the start of the season, they were cumulating loses after loses and the team president lost his patience. In one fell swoop, Ronald Corey cleaned house sending both Serge Savard and Jacques Demers packing and replacing them by Réjean Houle and Mario Tremblay. Two Habs alumni who had plenty of experience playing the game, but not so much experience running a team. Unbeknown to Corey, that decision would usher in a very dark age for the Tricolore. Mario Tremblay would go on to coach the Habs for 159 games, but Houle would stay in place for much longer, from October 1995 through to November 20, 2000.

During his tenure, Houle really did some damage. No matter how well he played back in the day, he’s now better remembered for being the guy who traded Patrick Roy out of Montreal. To be fair, he didn’t have much of a choice after the way things went down in Roy’s last game in Montreal…he did however have a choice who to trade him to and who for. By sending his franchise goaltender and the then team captain Mike Keane to the Colorado Avalanche in return for Jocelyn Thibault, Andrei Kovalenko and Martin Rucinsky, Houle completed what might very well have been the worst trade in team history. He wasn’t done though, over the years, he also sent Pierre Turgeon, Mark Recchi, Vincent Damhousse and Stéphane Richer packing (after he had reacquired him back in ’96).

Over his 5 years in charge, the Canadiens qualified for the playoffs during the first 3 years, losing in the first round twice and making it to the second round once. The Habs would miss the playoffs the following 2 seasons and mercifully, team President Pierre Boivin decided to call time on the peanut experiment, replacing him by André Savard on November 20th, 2000. The damage had been done though and since then, the Canadiens have not managed to get back to the Stanley Cup final, let alone win it. They did make it to the conference finale twice, once in 2010 against the Flyers and once in 2014 against the Rangers. Unfortunately, in 2010 Jaroslav Halak ran out of magic powers and in 2014, Carey Price was injured.

20 years later, Marc Bergevin has been in post for 8 years winning 3 division titles and qualifying for the playoffs 5 times, although the last of which should come with an asterisk. Could this finally be the year where the Canadiens look like contenders again? Only time will tell, one thing is for sure though, Marc Bergevin is all in and he hopes to remain the Canadiens GM for many more years.



En 1995, les Canadiens n’allaient nulle part au début de la saison, ils accumulaient les défaites et le président de l’équipe a vite perdu patience. D’un seul coup de balais, Ronald Corey a fait le grand ménage, montrant la porte de sortie au directeur gérant Serge Savard et à l’entraîneur Jacques Demers. Il les avait remplacés par Réjean Tremblay et Mario Tremblay. Les deux anciens Canadiens avaient beaucoup d’expérience en tant que joueur, mais ils n’en avaient aucune pour diriger une équipe. Sans le savoir, cette décision de Corey allait marquer le début de temps très sombres pour le Tricolore. Mario Tremblay a dirigé le Canadien pendant 159 matchs mais Houle est resté en poste beaucoup plus longtemps, jusqu’au 20 Novembre 2020.

Pendant son règne, Houle a vraiment fait des dommages. Peu importe ce qu’il a fait en tant que joueur à sa belle époque, il est maintenant connu comme le DG qui a échangé Saint-Patrick. Pour être honnête, il n’avait pas vraiment le choix considérant la façon dont le dernier match de Roy à Montréal s’est déroulé. Par contre, il avait le choix de l’échanger ou il voulait et pour qui il voulait. En envoyant son gardien de franchise et son capitaine de l’époque Mike Keane au Colorado en retour de Jocelyn Thibault, Andrei Kovalenko et Martin Rucinsky, Houle a complété ce qui pourrait bien être la pire transaction de l’histoire de l’équipe. Il n’avait pas fini par contre, il avait également échangé Pierre Turgeon, Mark Recchi, Vincent Damphousse et Stéphane Richer (après l’avoir rapatrié en 1996).

Pendant ses 5 années à la barre de l’équipe, le CH s’est qualifié pour les séries les 3 premières saisons, perdant en première ronde 2 fois et se rendant en 2e ronde une seule fois. Les Habs ratèrent ensuite les séries pour les 2 prochaines années et enfin, le président de l’équipe Pierre Boivin décida que l’expérience Peanut avait assez durée. Le 20 novembre 2000, il le remplaça par André Savard. Le mal était malheureusement fait par contre et depuis, le Tricolore n’a même pas réussi à se rendre en finale de la Coupe Stanley et encore moins à la remporter. Ils se sont bien rendus en finale de conférence deux fois, une fois en 2010 contre les Flyers et une fois en 2014 contre les Rangers. Hélas, en 2010 la magie Halak n’aura pas duré assez longtemps et en 2014, la blessure de Carey Price avait coupé court aux espoirs montréalais.

20 ans plus tard, March Bergevin est en poste depuis 8 ans, il a gagné 3 titres de division et a vu l’équipe se qualifier pour les séries 5 fois, quoique la dernière fois devrait avoir un gros astérisque. Est-ce que cette année pourrait finalement être celle pendant laquelle les Canadiens redeviennent de sérieux aspirants à la Coupe? Seul le temps nous le dira, une chose est certaine par contre, Marc Bergevin a mis tous ses jetons sur la table et il espère bien rester en poste pour de nombreuses années encore…
Join the Discussion: » 197 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Advent Calendar of Habs Memories
» Tough Weekend at the Office for Caufield
» Towards Fantasy Hockey Relevance
» Most Memorable Habs Moment since 1993
» Molson on La Poche Bleue