Wanna blog? Start your own hockey blog with My HockeyBuzz. Register for free today!
 

Game 1: Eerily Similar to Last Season

October 13, 2021, 10:39 PM ET [127 Comments]
Karine Hains
Montreal Canadiens Blogger • RSSArchiveCONTACT
Follow me on Twitter by clicking the following link for all Habs updates!

The Habs came out strong tonight to start the game, in fact, much like last season, they looked like lions for the first 10 minutes and then changed into lambs for the next 30 minutes. While the Leafs only managed to score 2 tonight, they deserved more than that. Jake Allen was solid in net (.933 save percentage), and he got a helping hand from his posts a few times. The Canadiens only have themselves to blame for this loss and it’s not just about the uneven effort.

At one stage, the Habs had 1:44 of 5 on 3, that was their chance to create a momentum swing, but it took them 44 seconds to get a single shot on net and it came from far out with no chance to go in. When it takes you 44 seconds on a 5 on 3 to take one bad shot, you are doing it wrong. Furthermore, for some reason, Nick Suzuki is not in the spot that had became his office on the power play last season, call me crazy but if something works, you must stick to it.
It was not a good night for the blue liners either, Jeff Petry committed 5 giveaways in his 27 minutes of ice-time (yes it really is 27 minutes, that’s not a typo). With that much time on the ice, mistakes are bound to happen, but that’s a bit much. The two bottom pairing had it rough as well, Romanov is still struggling to keep his shifts shorts, Wideman is no defensive wizard and the lack of mobility of the Chiarot-Savard pairing is so obvious that it hurts. Edmundson cannot return fast enough.

It was also a difficult night for the Canadiens’ first line and if they are to make the playoffs, the Toffoli-Suzuki-Caufield combination will have to produce. For once this season, the consensus was that this team would be able to score goals but might struggle to keep the puck out of its own net without Price, but tonight, Allen stood tall and gave them a chance to win. You can’t win if you score a single goal against this Toronto team.

My one consolation from this game though is the fact that Jonathan Drouin scored the sole goal for the Canadiens, and he looked euphoric when he did. He was a picture of pure joy and that was great to see. The Habs won’t have much time to lick their wounds, they’ll be back on the ice tomorrow night in Buffalo when they’ll take on the Sabres at 7:00 PM.



Les Canadiens sont sortis forts ce soir, en fait, comme lors de la dernière saison, ils avaient l’air de lions pour les 10 premières minutes avant de se changer en agneau pour la majorité des 30 minutes suivantes. Bien que les Leafs n’aient trouvé le fond du filet que 2 fois ce soir, ils auraient mérité plus de buts. Jake Allen a été très solide devant la cage du CH (.933 de pourcentage d’arrêts), et a également reçu un coup de main de ses poteaux à quelques reprises. Le CH n’a que lui-même à blâmer pour cette défaite, et ce n’était pas seulement l’effort inégale déployé tout au long du match.

À un certain point, les Habs ont eu un double avantage numérique pendant 1 minute 44 secondes, c’était leur chance de faire tourner le vent, mais ils ont eu besoin de 44 secondes pour finalement prendre un tir au filet de très loin. Quand une formation a besoin de 44 secondes avant de prendre un mauvais tir au but à 5 contre 3, ton avantage numérique n’est pas au point. De plus, allez donc savoir pourquoi, Nick Suzuki n’est pas déployé à l’endroit qui était devenu son bureau lors des avantages numériques la saison dernière, à mon sens, si quelque chose fonctionne, on l’utilise.

Ce ne fut pas une bonne soirée pour la brigade défensive non plus, Jeff Petry a commis 5 revirements à lui seul pendant ses 27 minutes de jeu (oui, c’est bien 27 minutes de temps de jeu, ce n’est pas une faute de frappe). Avec tout ce temps de glace, les erreurs sont normales mais 5, c’est un peu trop. Quant au 2e et 3e paires, elles ont également éprouvés des difficultés, Romanov peine encore à garder ses présences courtes, Wideman n’est définitivement pas un magicien défensif et le manque de mobilité du duo Chiarot-Savard fait mal à voir. Vivement le retour d’Edmundson!

Soirée difficile également pour le premier trio du CH et s’ils veulent faire les séries, la première ligne de Toffoli-Suzuki-Caufield doit absolument produire. Pour une fois, cette année, le consensus était que cette équipe parviendrait à marquer des buts mais éprouverait de la difficulté à garder le disque hors de son filet sans Price, mais ce soir, Allen leur a donné une chance de gagner. Le fait est que tu ne peux pas gagner en ne marquant qu’un but contre Toronto.

Ma seule consolation pour ce premier match est le fait que l’unique marqueur du CH fut Jonathan Drouin et il a eu l’air euphorique quand il l’a marqué. Il était la joie incarnée à ce moment et ça faisait du bien de voir ça. Les Habs n’auront pas beaucoup de temps pour s’apitoyer sur leur sort puisqu’ils s’en prendront aux Sabres à Buffalo demain à 7:00 PM.

Join the Discussion: » 127 Comments » Post New Comment
More from Karine Hains
» Fixing the Power Play
» Game 6: Free Wings Thanks to the Wings!
» Pre-Game 6: Taking-Off Against the Wings?
» Is This Rock Bottom?
» Pre-Game 5: Expecting a Hurricane While Facing a Storm